• Tutos, step-by-steps, méthodes variées

  •  

    Je vois souvent, depuis un bail, des gens viander la transparence de leurs dessins, et du coup il reste des petits points blancs partout autour, ou le contour blanc, s'il y en a un, est tout boursouflé et tout, et c'est dommage et tristu parce que les dessins avec un fond transparent, c'est vrai que c'est cool!

    *reprend sa respiration*

     

    Du coup je me suis bougé (un peu) pour faire un tuto de ma méthode-qui-n'engage-que-moi-mais-on-sait-jamais-ça-peut-servir.

    Ça s'adresse surtout aux gens qui veulent avoir  un fond transparent à partir d'un dessin SCANNÉ (puisqu'il vient forcément avec un fond blanc).

     

     

    CLIQUE SUR L'IMAGE! °v° 

    (enfin, ouvre-la dans un nouvel onglet)

     

     

     

    Et heu... ben c'est tout :D


    2 commentaires
  • En vrai il a un titre, ce jeu, mais je conserve le mystère jusqu'au bout, hinhinhin (il est tout pourri en plus)

     

     

    VOICI DONC UNE ILLU sur laquelle j'ai passé plusieurs heures passionnées, et pour une fois j'ai PENSÉ (oooh!) à prendre régulièrement des captures d'écran! o/

     

    Je ne peux toujours pas faire de vidéos (trop long à enregistrer) ou de livestream (linux lole), donc ça compense un peu. Et puis c'est moins stressant, aussi.

     

     

    Cliquez sur les images pour les aggrandir, bien sûr.

     

    INFOS VARIÉES:

    encrage: feutres Staedtler

    logiciel: Gimp 2.8

    nombre de calques: 13 (wow, parfait XD ) dont voici la capture afin que vous ayez leur ordre pour la suite!

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

    EDIT: Voilà un lien intéressant sur les différences/équivalences des modes de fusion de calques entre Gimp et Photoshop!

     

     

    ÉVIDEMMENT, ce que je fais n'est absolument LA marche à suivre, c'est juste une façon parmi des milliards d'autres et certainement la "meilleure", mais c'est la mienne, pour cette illustration, avec mes moyens (lole économie de calques) et à cette période de ma vie :D

    Néanmoins, si ça peut vous fournir des pistes ou idées, tant mieux!

     

    ___________________________________

     

    Tout débuta avec un crayonné dégueu, d'autant plus que ce soit-là, apparemment je ne savais plus dessiner sur le coup. Sans rire, j'essayais mais ça donnait des trucs laids et mal faits, m'enfin bon, j'ai forcé la main à mes doigts (haha) et MIRACLE! ça a fini par redevenir potable petit à petit! De toute façon, j'étais trop motivée pour que la laideur m'arrête.

     

    Donc un crayonné, oui. Je voulais une compo en mode "manga/shonen/baston/épique/wahou", 'voyez le genre, avec Philibert en héros (ça tombe bien, C'EST le héros du jeu), et les persos de Bullshitland qui le marquent (ou le marqueront) le plus.

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Première phase de l'encrage! Où on repasse bêtement sur les traits! Et où on fait des erreurs en encrant mais tant pis, ça se corrige une fois scanné si c'est pas rattrapable sur le moment uwu

    Au passage, triste anecdote concernant l'horrible main de Philibert: ... j'ai pris modèle sur ma propre main. Et ça a l'air tout faux. Faut vraiment que j'arrête de me baser sur les miennes, à chaque fois ça donne des mains improbables *quelques pleurs*

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Seconde phase de l'encrage, où après avoir gommé (et froissé la feuille au passage haha sob) tout ça pour y voir plus clair, on revient épaissir certains traits pour donner plus d'importance à certains éléments, et on ajoute éventuellement quelques ombres (pas trop non plus, puisqu'en l'occurence c'est destiné à une mise en couleurs détaillée, donc ça évitera que le line et la couleur se marchent trop l'un sur l'autre).

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Niveaux de gris renforcés, taches et cie cleanées, et la plupart des erreurs sont corrigées! (sauf certaines que j'avais pas vu et qui ont été corrigées plus tard).

    Voilà, un line tout bô tout propre <3

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Et hop, première couche de couleurs pour l'arrière plan, sur un calque en mode Multiplier, avec la brosse ronde de base et l'opacité qui varie selon la pression du stylet. Quand je n'utilise pas ces réglages, j'utilise ceux faisant varier l'épaisseur-mais-pas-l'opacité de la brosse selon la pression. J'alterne toujours entre ces deux-là, ils me conviennent très bien.

    Youpi tralala une verte prairie et des cieux.

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Là je commence à faire n'importe quoi niveau "ordre des choses", parce que bon, les aplats ça va bien 5min mais c'est CHIANT, alors j'alterne avec d'autres partie du dessin pour changer.

    Pour les aplats, je sélectionne à la baguette magique ou au lasso si (soupir) le line n'est pas fermé et hop, pot de peinture.

    Pour le reste (genre les lunettes derrière), même méthode qu'à l'étape de l'arrière-plan.

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Allez, motivatioooonnn pour les aplaaaatttsss raaaarhg.

    Mis à part les deux clampins en haut à gauche pour lesquels je voulais des couleurs pastels, et les trois du fond qui restent en monochrome pour pas rendre l'image trop confuse (et aussi pour la différence de plans), le reste des persos bénéficie de leurs couleurs de base, ça s'harmonisera plus tard.

     

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Ouiiii une fois les aplats terminééésss, je leur rajoute des dégradés à certains endroits, pour ça soit moins plat (exception faite pour, toujours, les deux du haut à gauche qui bénéficient d'une mise en couleurs différente, hohoho). Et je rajoute des pitits reflets joulis aux chevelures de tout le monde.

    (Pour le dégradé, j'utilise toujours le réglage Couleur-dégradée-vers-transparence. )

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Rajout des rayures sur les papattes de Nénuphar, et  la mise en couleurs "spéciale" des deux à gauche a été faite! Le but était de leur donner un aspect plus "doux" avec une colo' qui rappelle les shojos niais, hinhin. C'est pas encore terminé mais ça vient.

    Je m'occupe aussi des persos du fond, parce que monochrome, c'est bien, mais il faut un peu différencier les parties quand même. Donc hop, variations de la couleur de base, et dégradés par-ci par-là. Je comptais, à la base, leur faire des ombres aussi, mais au final ces couleurs se suffisent à elle-même donc ils resteront comme ça.

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Il est venu le temps des ombres, ENFIN! Mon moment préféré!

    Je créé donc un nouveau calque en mode Multiplier, spécialement pour les ombres de Philibert.

    Une fois la première couche passée, je verrouille la transparence des pixels pour venir repasser par endroits avec un bleu plus sombre, et marquer ainsi les, heu... "sur-ombres".

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

     

    Je rajoute un ou deux ptits dégradés aux ombres de Phili', puis je rajoute un troisième calque pour les ombres de Nénuphar, et enfin un quatrième pour le reste des ombres (genre celles dégueulasses des entonnoirs volants, ou celle de Pelure ou Flipper). Toujours en Multiplier.

     

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

     

    Rajout d'un calque en mode Fusion de grain (je le renomme "effets"), opacité 74%, pour y dessiner le contour de Philibert afin de le faire ressortir un peu au milieu de tout ce foutoir, ainsi que pour mettre des joulies bubulles de scintillements shojoesques sur Neetriht et Sullen, eeett des petites touches de lumière au niveau des yeux/quenottes/lunettes de Philibert.

    Et un autre calque en mode Normal (renommé "reflets") pour les... reflets, waouh! sur Flipper et Nénuphar.

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    C'est le moment d'harmoniser un peu toutes ces horribles couleurs, avec un nouveau calque! En mode Lumière douce, opacité 73%, rempli d'un rouge auquel je rajoute par endroits un dégradé de bleu (surtout en bas).

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Et encore un calque, rempli cette fois d'un rouge bien fadasse, et en mode Écran à 38%, pour faire ressortir toujours plus ce cher Philibert!

    C'EST IMPORTANT QUOI!!!

    Par conséquent, lui n'est pas soumis à ce calque, donc sa zone est transparente.

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Là, on dirait qu'il s'est rien passé et que c'est pareil qu'avant, mais en vrai j'ai foncé un peu les ombres de Philibert, histoire qu'elles soient moins ternes et absentes. (en dupliquant son calque d'ombres avec une opacité plus basse. Calques que j'ai oublié de fusionner ensemblepar la suite, d'ailleurs, mais c'est pas bien grave)

     

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Et finalement: une texture, youpi!

    Ou plutôt, deux fois la même!

    Une fois en mode Assombrir à 11%, puis dupliqué et passée cette fois en mode Superposer à 68% (oui j'aime pas les pourcentages fixes, on dirait). Ça peut sembler inutile ou quoi, mais en vrai ça fait ressortir les couleurs et la texture d'une façon plus intéressante que si j'utilisais un seul mode de fusion.

     

    Step-by-step: Illu de menu du jeu Bullshitland

     

     

     

    Bon, voilà, c'est terminé! C: Plus qu'à la recadrer proprement et à la caser dans le menu du jeu après l'avoir retravaillée un peu pour l'occasion! (genre ajouter le titre et tout).

     

    _________________________________

    Merci d'avoir lu ma méthode de clampine, et si vous avez des questions sur des parties de ce step-by-step qui vous sembleraient trop obscures ou juste outrantes, n'hésitez pas à commenter.


    8 commentaires
  • Pour une fois j'ai donc miraculeusement pensé à prendre des photooossss pendant les différentes étapes de réalisation d'un dessin, amazzzing!

     

     

    Sauf qu'à la base, je les ai prises pour mieux avoir une vue d'ensemble du dessin... et du coup la qualité est quelque peu INFÂME *tousseuphemismetouss*.

    En plus pendant un moment, la seule source de lumière que j'ai eue était mon plafonnier délicieusement jaunâtre, ça n'a rien arrangé.

    Sans compter que la qualité de base de mon appareil photo est ignoble.

     

     

    MES EXCUSES CONFONDUES POUR LES IMAGES QUI SUIVENT, DONC.

     

     

     


    -Com- Bluna-blu by Mistexpi  on DeviantArt

     

     

    Pour ce dessin, j'ai utilisé (comme d'hab):

    - mes aquarelles (marques variées, j'ai paumé les refs)

    - des crayons aquarellables Faber Castell (vieux d'au moins 15 ans donc je sais pas ce que valent ceux de maintenant)

    - des feutres staedtler

    - et un stylo blanc uni-ball Signo broad (fort fort cool).

     

     

     

    Niveau format, du A4 me paraissait trop étroit, alors j'en ai profité pour utiliser une de ces feuilles au format bâtard que je me trimballe avec perplexité depuis des années, après les avoir achetées quand j'étais une novice et que je ne savais même pas à quoi correspondait un format demi-raisin :'D

     

     

    Allons-y pour les différentes étapes °U°/

     

     

    ______________________________________________

     

     

    1/ Après des recherches bien brouillonnes sur les fringues des persos, leurs postures exactes, leurs bouilles, le temps de se les mettre sous le crayon, etc, il est l'heure de poser un crayonné à peu près propre (je m'étonne moi-même en le revoyant, c'est si inhabituel), youpi.

     

    Je n'avais pas encore pris de photo pour ça, mais vous pouvez aisément le deviner sur la photo de l'étape suivante donc bon. C'est pas bien grave.

     

     

     

     

    2/ Tartinage d'un lavis léger d'aquarelle par dessus le crayonné, pour installer l'ambiance générale, la direction de la lumière, les couleurs principales. Je me concentre déjà sur le fond, c'est plus simple de commencer par là, et par la suite ça guide mieux pour la mise en couleurs des personnages.

    Sur ces derniers je pose quand même quelques touches de bleu clair pour définir les parties qui seront éclairées par le fond.

     

     

     

     

    3/ Un peu plus de détails ammenés sur l'espââââce, et comme c'est la première fois que je fais ça, je tâtonne un peu (BEAUCOUP TROP) <:'D (mais j'ai quand même des photos références sous le nez, c'est bien utile). Toujours à l'aquarelle bien sûrrr.

     

     

     

     

    4/ L'aspect général du fond étant fait, il est temps de passer aux personnages, qui se font à leur tour tartiner de couleurs, en commençant léger et clair et en restant dans des aplats grossiers. C'est pas grave du tout si ça déborde parfois un peu du crayonné, déjà parce que ça donne un effet sympa (enfin, faut éviter de trop en faire aussi, sinon ça vire au gros beurk), et en plus l'encrage viendra redéfinir tout ça plus tard.

    À certains endroits, j'ai tamponné doucement l'aquarelle avec un mouchoir avant qu'elle ne soit complètement sèche, pour éviter d'avoir des couleurs trop sombres par rapport au reste ou juste pour donner un effet sympa (genre les godasses).

     

     

     

     

    5/ Passage aux ombres, une première fois pour définir où elles se trouvent, on laisse sécher (du coup ça s'éclaircit en séchant). Puis une seconde fois, pour détailler un peu plus les cheveux, fringues et cie, et aussi augmenter les contrastes en particulier les endroits où l'ombre est opposée directement à la lumière.

     

     

     

     

    6/ Yeayyy c'est l'heure de l'encrage! D'abord avec un feutre staedtler assez fin (le 0.2 je crois), pour tracer lignes principales, mais que ça reste discret. Ensuite on peut passer un coup de gomme sur les résidus de croquis avant de passer à la suite (pour éviter ensuite de gommer par erreur les ajouts aux crayons aquarellables)

     

    ASTUCE COOL!

    Le crayon de papier se gomme très bien même après qu'on aie passé plusieurs fois de l'aquarelle dessus! (sauf après un certain nombre de couches, faut pas exagérer non plus XD ) Mais comparez cette photo et la suivante, on ne le voit quasiment plus :>

    Il suffit évidemment de ne pas faire un crayonné de bourrin mais qui reste léger, avec un crayon plutôt gras (en l'occurence c'était un 2B, pas trop taillé pour que la mine reste arrondie et ne marque pas le papier). Ensuite y a plus qu'à gommer doucement et le tour est joué!

     

     

     

     

    7/ Et la seconde partie de l'encrage, avec un staedtler un peu plus épais (le 0.3 ou 0.5 ptêtre). Je repasse sur la plupart des lignes en variant l'épaisseur du trait, pour faire ressortir les personnages par rapport au fond, rajouter tous les détails, et encore des ombres cette fois toutes en noir pour encore PLUUSSSSS de contraste.

    Attention quand même à pas trop en abuser, faut surtout que ça vienne rendre le dessin plus lisible, lui donner plus de présence et de "volume", mais si on s'arrête pas à temps c'est LA FIN l'inverse qui se produit généralement, et l'encrage peut devenir trop confus ou lourdingue.

     

    Ah, apparemment j'avais aussi retouché au fond, mais cette fois, avec des crayons aquarellables mais pas encore mouillés. Les couleurs de cette photo sont vraiment dégueulasses.

     

     

     

    8/ Là par contre, les zones avec du crayons ont été repassées avec de l'eau pour diluer un peu tout ça. Oui c'est tout. Je ne m'attarderais pas plus sur cette photo elle me brûle les yeux.

     

     

     

     

    9/ Eeet enfin, le dessin final, scanné! *respire*

     

    Ce qui a été rajouté depuis l'étape 7:

     

    les coups de stylos blanc, évidemment, parfait pour ajouter des effets dans l'espace (étoilllesss *V* ), et encore ajouter du volume aux personnages en venant souligner certains contours qui accrochent la lumière. Et puis faire quelques éventuelles corrections sur l'encrage (vous aviez remarqué l'ongle du pouce sur le perso de droite, précédemment? Il avait rien à faire là en fait 8D )

     

    Ça se remarque moins, mais j'ai aussi renforcé les contours des ombres aux crayons aquarellables (secs) ainsi que les rousses chevelures des persos, et bien sûr des petits neffets sur le contour de la porte, et les lattes de parquet au sol. Oh, et j'ai pas oublié de signer, aussi o/ Wow.

     

    ______________________________________________

     

    Et voilà hahohé. J'ai essayé de détailler mes explications histoire que, peut-être, certains y trouvent des petits trucs intéressants, mais sinon dans l'ensemble y a pas grand-chose de spécial à dire, quoi XD

     

    Sur ce, portez vous bien!

    La prochaine fois je sais pas avec quoi je reviens, sans doute une fournée de gribouillis? Ça fait une paye.


    1 commentaire
  • Yeaaaaahhh!

    Pour une fois j'ai réussi à enfin filmer la mise en couleurs d'un de mes dessins ;u; Plus besoin d'explications foireuses!

     


    The cat is processing by Mistexpi  on deviantART

     

    Eeet la vidéo qui va avec! C:

     

    The Cat is processing - Mise en couleur from Mistéxpi on Vimeo.

     

    J'essaierais d'en refaire à l'avenir.


    3 commentaires
  • Oui oui, promis, les BDs stupides reviennent vite, le temps d'en terminer certaines, et surtout de poster ce qui attend depuis quelques mois UvU


    En l'occurence, le step-by-step de la couverture de B!H#2!

     (Tous les persos appartiennent aux auteurs du fanzine! )


    Du coup, ça ne sera pas aussi détaillé qu'un tuto (j'étais trop occupée sur l'illu pour pouvoir en faire un correctement ;> ), mais je me suis dit que ça pouvait en intéresser certains, peut-être...


    cet article sera parsemé de petites fleufleurs





    Avant toute chose, je précise (ou redit, je sais plus) que mon ordinateur portable se fait assez vieux (7/8 ans et acheté d'occase :'D ), ce qui explique pourquoi j'ai bossé à la taille réelle et pas en plus grand, et pourquoi j'utilise toujours aussi peu de calques (c'est aussi parce que ça ne m'est pas utile d'en utiliser trouze mille).


    ✿ Pour commencer:
    J'étais partie sur l'idée de faire une couverture double, avec au recto un côté "rêve" qui réunissait surtout les dormeurs et les "gentils" de nos histoires, et au recto le côté "cauchemars" avec les entités diverses.

    J'ai crayonné diverses compos qui étaient plus "terre-à-terre" et qui me plaisaient moyennement (je voulais vous les scanner mais elles ont servi de papier-essai d'aquarelle depuis :'D Quelle fin glorieuse. ), et au final j'ai fini par arriver à une compo qui m'a satisfaite (yeaay).

    Je l'ai encrée au stylo-plume avec encre noire pour les plus petits détails, le reste est au Faber Castell, le tout sur une bête feuille A4 d'imprimante.



    ✿ C'est le moment de passer à la colo!

    Comme toujours, j'utilise The Gimp (v2.6)
    Ma tablette est une Wacom Bamboo Fun A6, plus de détails ici.
    En tout j'ai eu 5 calques:
    - le line
    - les couleurs
    - certaines ombres
    - une texture
    - et une autre

    Et d'après les heures des captures, ça m'a pris un après-midi et le milieu de soirée (je suis super au courant, wow XD )




    ✿ Pour commencer, j'ai planté les ambiances colorées que je voulais: tons roses pour le recto, tons verts pour le verso (VERTSO HAHAHAHOhem pardon).




    ✿ Ensuite, continuons simplement, je me suis occupée de tout ce qui serait blanc.
    Fin.
    (bon, j'ai joué sur les nuances comme vous le voyez, j'espère: les nuages les plus proches sont les plus blancs, les plus éloignés rosés, et j'ai rempli les "émanations" de la baguette de la fille à gauche avec une opacité un peu diminuée, pour qu'elles soient légèrement teintées selon les couleurs de l'arrière-plan. )


    Petite précision tant que j'y pense: j'ai inclus un peu de couleurs froides dans la partie plus "chaleureuse" de droite, et vice-versa (c'est un peu l'idée du ying-yang version couleurs, quoi :o ) Vous constaterez surtout ça par la suite.

    ✿ On s'attaque aux aplats. C'est la partie la plus ennuyeuse d'une colo', sans doute, mais faut bien passer par là %D

    Pour les deux gamins, j'ai utilisé les références couleurs que j'avais d'eux et fait des aplats simples.

    Pour la demoiselle à la couette bouclée, et la gamine tout en bas à droite, j'ai joué sur les nuances des couleurs des zones où elles se trouvent, et bossé d'abord par aplats, puis avec le lasso pour les effets de lumière qu'on voit là.





    ✿ Et on poursuit... même chose que précédemment, en version verte! :>

    Pour les aplats, j'utilise la Baguette magique pour sélectionner, le Lasso en cas de line non-clos (aaarghn), le Pot de peinture pour remplir les grandes zones, et les brush de base de Gimp pour peindre.





    ✿ On passe aux personnages d'arrière-plans et aux décors du fond...




    ✿ Voilà, tous les persos ont leurs couleurs cette fois!
    J'ai assombri un peu la mer à droite pour qu'elle ressorte par rapport au ciel.
    (avec le Dégradé vers transparence, je l'utilise tout le temps parce que c'est très pratique et plus simple de gérer les dégradés comme ça, à mon avis. Et ça permet de préserver l'aplat de base)




    ✿ Le fond a ses aplats aussi!
    Et quelques petits effets de lumière, du côté Lune.



    ✿ J'ai rajouté des pitites nétoiles en haut à gauche, des reflets dans la mer et une chevelure, des joues colorées pour la dame du bas-gauche, et des effets un peu texturés dans les nuages et fumées diverses à l'aides des légendaire brush étoiles que m'a légué Sazael!

    Bref, c'est la partie la plus cool parce qu'on ajoute plein de petites choses qui donnent du relief et du... heu... pétillant à l'image. C'est des fioritures, quoi.

    Je constaste que c'est aussi à ce moment-là que j'ai rajouté les textures. En fait, il s'agit de la même que j'ai dupliqué. C'est une texture maison, des nuages!
    Ça se remarque quasiment pas, mais mine de rien, ça unifie un peu tout ça.




    ✿ Pour cette dernière étape, ça ne se remarque peut-être pas comme ça (perso j'ai cherché quelques secondes quand même XD ), mais j'ai obscurci un peu les bords des parties sombres sur les visages des deux persos centrals, et je me suis occupée de la Lune!
    Les fioritures ultimes!



    Et c'est terminé! :D



    Comme d'hab', si vous avez des questions, n'hésitez pas!
    Tous les tutos du blog sont listés ici ou disponibles dans la catégorie Vaguement utile.


    8 commentaires
  • Misté: "Après, pour ce qui est des pages, y a des techniques pour aller plus vite, c'est une habitude à prendre! :> )"
    Kue: "( Des techniques...ho, ça m'intéresse *W* )"

    Mmmmhvraiment Kue, t'es sûre?

     
     
    BEN VOILÀ HAHAHEEEREKURGTH >%D
     
     
     
     
    Avant de lire:
     
    je précise que c'est encore un genre de compilation de mes techniques pourries, que je renierai sans doute dans cinq ans. 
     
    C'est donc absolument pas LES techniques ultimes ou quoi, c'est juste la façon dont je fais les choses pour le moment, des trucs et astuces que j'ai appris aussi, et je les poste là en espérant que certains pourront être utiles à d'autres dessineux °__°
     
     
    Bon, finalement ça s'étale même un peu au-delà de techniques pour les 23h mais tant pis.
    J'ai utilisé des pages de mes participations précédentes pour illustrer mes exemples, j'avais la flemme d'en chercher d'autres (et on aurait pu me coller des procès pour vol d'images, je... ils sont partout... *rase le mur* )
     


    Les 9973 pixels de hauteur pour torcher des pages de BD vite fait bien fait, par le Dr. Intulite (wouhouuu)


    Si vous êtes sans potes, commencez pas à préparer vos playlists!

    Zieutez la page facebook des 23H, il y a souvent des gens qui passent des annonces pour faire un atelier lors de l'évènement, ou vous pouvez en passer aussi. Ça peut être cool °u°


    Krkrkr, voilà, je retourne me préparer dans l'ombre et astiquer mes dents. 
    Bon w.e. à vous! :>


    67 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique