• BDs : Réflexions en vrac

     

    Parce que des fois j'ai plein de choses à dire!

     

    Articles qui ont été postés ailleurs précédemment concernant le dessin:

     

    ~ l'évolution de ma tronche et de ma façon d'appréhender le dessin en général 

    ~ OUAIS LE DESSIN OUAIS. BORDEL. (en gros, pourquoi c'est génial entre autres)

  • Il faisait super beau et surtout DOUX cet aprèm... du coup j'ai envoyé balader mes (très vagues) plans pour la journée et à la place j'ai ouvert la fenêtre en grand, trainé ma chaise à côté, vautré ma carcasse dessus, et j'ai hachuré dessiné tout en savourant l'atmosphère printanière (de ce mois de février haha qu'est ce qu'on rigolole) (quand j'ai ouvert la fenêtre j'ai fait fuir des abeilles... DES ABEILLES, QUOI!!! )

     

    Pour une fois j'ai tout scanné et rien trié (en même temps y avait pas grand-chose) et laissé les trucs qui me plaisaient moins aussi, profitez-en 8D

     

     

    Et après avoir bien lacéré les feuilles, je me suis paumé dans mon cheminement-dans-le-dessin qui est le truc récurrent de ces derniers mois, j'en peux plus, je mets petit à petit le doigt sur plein de nouveaux trucs, et ça m'ouvre des tas de nouvelles portes et c'est de mieux en mieux et hhhhh.

     

    Surexcitatioooon.

     

    Je me demande combien de temps ça va durer, si ça va devenir un état perpétuel ou si ça va s'essouffler une fois les trucs tous trouvés et acquis (genre, haha), et si jamais ça s'essouffle, est-ce que ça reviendra un jour? (mais ça serait bien que ça reste là tout le temps, c'est ultra motivant)

     

     

    Les après-midis passés à dessiner à la fenêtre ou regarder les piafs voleter partout, c'est importaaant ;U;

    À la prochaine!

     


    4 commentaires
  • Oh bah, je viens de retrouver ceci qui trainait dans mes brouillons, j'avais fini par totalement l'oublier...

     

    Bon, je la poste, vu que c'est souvent récurrent. Même si pour le moment je suis dans la période "Zenitude molle et sans trop de questionnement", c'est reposant!

     

     

     

     


    9 commentaires
  • (malgré le titre douteux et racoleur, ceci est une note sérieuse! Avec de l'opinion dedans et tout! Han! )

     

     

     

    L'incultitude, oui.

     

    J'avais mal au poignet sur la fin à trop être crispée sur ma plume, alors j'espère que vous avez surlu la moindre lettre!! Sacrediou!

    Bon, je moralise mais j'ai conscience d'avoir déjà été snob aussi (quand j'étais une sale trouduk... ce qui est encore parfois le cas... sanglot), mais voilà, ça se soigne très bien! o/

     

    Sur ce, il faut que je retourne à des choses d'apparence plus futiles, hohohihohohhu.

     

    Roulez bien dans les feuilles mortes nouvelles!


    19 commentaires
  •  

    Oh gaude je viens de retrouver ce truc qui date d'y a plusieurs années, et scanné y a plusieurs mois de cela <:'D

     

    Décidément, je n'ai eu de cesse de l'oublier.

    Les couleurs immondes y sont peut-être pour quelque chose.

     

     

     

     

    Bon, en tout cas ça avait été fait dans un vieux carnet aussi. C'est vraiment chouette de se replonger dans ses vieux carnets ;u;

     

    Ce qui est bien, c'est que depuis j'ai appris à maraver leur face aux artblocks ("blocage artistique" pour les non-anglophones/initiés), et que j'ai plus non plus cette impression de "dessiner sans que ça vienne vraiment de moi". Maintenant, à la rigueur, j'ai surtout l'impression de tourner en rond XD

     

    Par contre, le coup de "c'était mieux avant même si l'anatomie était craignos" a encore tendance à me passer par la tête :'D La voie des dessineux est dure, dès qu'on cogite trop...

     

     

    Je vous souhaite de pas trop cogiter non plus (ou alors, que ce soit productif et que ça vous fasse avancer! ) et de vous éclater tout plein avec le dessin, chers confrères! >u</


    8 commentaires
  •  
     
     



    Les liens cools!
    Le Projet 17 mai (pour les rares qui sont passés à côté XD )
    Et une note en particulier d'Erika Moen, que je trouve chouette, et son site
    Les fibres noires avec quelques articles sur ces sujets qui sont intéressants
    Yagg.com
    Coming-Out
    Out with Dad, une websérie
    (et je rajouterai peut-être des liens plus tard)
    (et si vous en avez, hésitez pas à partager aussi :> ) 
    Laci Green 



    Je coupe la suite de l'article parce que je sens venir le gros pavé au fur et à mesure que je tape... :'>



    (soyez prévenus: je me suis quasiment pas relue. Ça promet d'être bien décousu /o/ )

    Pfff, comme à chaque fois que j'ai envie de gribouiller des propos "sérieux" par rapport à d'habitude, j'hésite ensuite à y poster parce que "pour qui je me prends, comment je peux me permettre de causer comme ça, genre elle sait tout t'sais", j'ai un peu peur de passer pour ça, je sais pas.
     D'habitude ça vient et ça part presque aussi vite, mais bon, cette fois je rumine ça depuis hier, à ça viennent s'ajouter toutes les autres choses que je rumine depuis longtemps et desquelles c'est l'occasion de parler ici maintenant.
    En plus je suis pas du tout douée avec les mots, je fais un gros micmac pour finalement en dire très peu, heureusement y en a qui parlent en mon nom et celui d'autres, et le font fort bien (voir les liens cools ci-dessus XD )



    ... donc je vais parler un peu en vrac, hop.
    Déjà je prétends pas savoir tout, loiiin de là, voilà. J'ai une sacrée veine d'être quand même entourée de gens tolérants, j'ai jamais eu à souffrir de mon orientation sexuelle (du moins, les personnes étant au courant l'ont toujours bien pris (= elles s'en moquaient et donc c'était parfait), après j'ai pas été l'avouer à d'autres personnes parce que je crains un peu leur réaction et que pour le moment, la question m'a pas été posée alors c'est très bien).
    Y en a tellement qui sont loin d'être dans mon cas.

    En tout cas, la façon dont cette femme à la radio a prononcé les mots "lesbiennes" et "homos" (ou gays, je sais plus sur le coup) était absolument abominable, c'était genre elle prononçait le nom des pires choses qui aient pu exister dans ce monde. C'est choquant. C'est gerbant. Elle parle comme ça de personnes qui ont simplement des goûts différents (des bons, en plus, merde quoi u_u ), c'est comme si elle crachait sur les gens qui aiment tel genre de musique, ou tel confiture sur leurs tartines, sérieux, c'est vraiment stupide?! Juste parce que ça touche à la sexualité, et EN PLUS ça va à l'encontre de la sainte-procréation-qui-est-la-norme. Help.

    Je sais bien que hélas, c'est pas nouveau, hélas, y en a encore plein sur terre qui pensent comme ça, mais wow quoi.

    Pour revenir sur les différentes orientations sexuelles, ok l'homosexualité, on en parle déjà bien plus, mais y en a d'autres qui restent (à mon avis) trop dans l'ombre comme je le disais plus haut:
    les pansexuels que les gens confondent avec les bi, les bi qui ont une réputation d'infidèles parce que haaaaan les deux sexes quoi, les asexuels encore plus mis en marge parce que "quoiiii mais vous voulez pas baiser alors?! Mais comment c'est possible? Mais c'est pas normal!"... ect...  Oui, non, ça se résume pas à ça, c'est comme le reste. Sans compter aussi que l'orientation sexuelle peut changer durant le cours d'une vie (si si! L'être humain n'est, à priori, pas un être figé dans un état unique qu'il conserve toute sa vie, il évolue, il se cherche, et parfois il change, doucement ou radicalement! Incroyable hein? ), et là, si t'as eu le malheur de dire que t'avais telle orientation et qu'un jour ça change (peut être pour un seul individu, la perle rare! Ou peut-être sur plus long terme! ), bonjour les réflexions à la con qui s'ensuivent.

    Pour parler de l'identité sexuelle, maintenant.
    QUI N'A RIEN À VOIR AVEC L'ORIENTATION SEXUELLE, merci.

    Là encore, je suis loin d'être la mieux placée pour en parler. Mais je vais en parler un peu quand même parce que là, on piétine, et ça m'énerve, ça m'énerve tous les jours.

    POURQUOI. Pourquoi on a ce modèle à la con qui nous flotte au dessus de la tête, "une fille ça agit comme ça, un mec ça agit comme ça".
    Pourquoi la plupart des gens captent pas qu'il y a plein d'infimes variations dans tous ça, qu'on a tous (sans doute) au moins en nous une petite part de ce qui est considéré comme étant typique du sexe opposé, et que selon les personnes, cette part peut avoir une plus ou moins grande importance.
    Pourquoi on ne pourrait pas se sentir à la fois comme ayant une part égale des "deux", ou n'appartenir à aucun de ces genres tels qu'ils sont définis par la société dans laquelle on est.
    Pourquoi on ne pourrait pas se sentir certains jours comme étant plus "féminine" et d'autre comme étant plus "masculin".
    Pourquoi on emploie des pronoms feminins pour les filles qui n'apprécieraient pas qu'on les désigne par des pronoms masculins, et que de l'autre côté, quelqu'un se sentant tout aussi féminine mais étant dans un corps de mec n'aurait pas le droit qu'on la désigne par des prénoms féminins? (ou inversement). (ah, on a du mal à suivre? :'D )

    Là encore, y a plein de termes existants pouvant s'appliquer aux genres auquels toutes ces personnes s'identifient. Et encore, parfois ça ne suffit pas, certaines ne savent pas trop dans quoi se "ranger", d'autres n'ont pas besoin de trouver des termes, tandis que ça en rassure d'autres.
    Bref, c'est compliqué (c'est humain quoi! ).

    Mais juste parce qu'on est pas forcément habitués à la plupart de toutes ces notions ne signifie pas qu'elles ne devraient pas exister, ou qu'on devrait faire comme si elles n'existaient pas.
    Ça parait tout un univers lointain et plein de termes confus au premier abord, mais pour exemple, c'est sans doute exactement comme ça aussi que les gens qui ne sont pas dans l'univers du dessin, ou de la musique, ou de la mode, ou de l'informatique, ou de l'écriture, ou de la comptabilité (eeect) voient ces univers-là. Et pourtant, il suffit de s'y intéresser un peu, de poser des questions aux personnes qui vivent dans ces univers, pour se rendre compte que c'est pas si compliqué, c'est pas si différent, ni plus anormal que n'importe quel autre univers, c'est juste qu'on ne connait pas.
     
    C'est vraiment rageant et frustrant que la majorité des gens restent bloqués sur "vrais hommes d'un côté, vraies femmes de l'autre, et ça fait un vrai couple" et tout le reste peut aller se faire voir parce que haaan c'est pas normal.
    Heureusement, ça bouge petit à petit dans certains endroits, chacun à son rythme.
    Malheureusement y a encore un sacré long chemin à faire, et y aura toujours des crétins pour se dresser devant au nom du "bien pensant", "le Correct" et autres conneries.


    Enfin bon, voilà. Je m'arrête là parce que je commence à m'emmêler un peu ("ah bon? C'était pas le cas dès le départ?" |D )

    Je sais (enfin, pour certains, pour le reste j'imagine) que les gens qui viennent lire mon blog baignent déjà plus ou moins dans tout ça (voire plus que moi), que les autres ne sont pas des intolérants bien hermétiques au sujet (sinon je sais vraiment pas ce que vous foutez là), malgré tout j'avais envie de parler un peu de ces sujets là, et maintenant que je l'ai fait ça va déjà mieux, même si ça change rien à la condition de certains, que ça a déjà été bien dit et redit par d'autres, ça reste important d'évoquer le sujet.


    *reprend son souffle*
    ... la prochaine fois je fais une note muette :'D


    53 commentaires
  • Aujourd'hui des BDs trop pourries qui récapitulent des parcelles de ma trépidante vie durant ces derniers mois, entassées dans le Petite Carnet, et une déclaration d'amour au dessin (même pas inédite, haaan! )







    Ouais j'ai même pas pris la peine de cleaner ça correctement, c'est n'importe quoi ici. J'en connais un qui va encore râler *fixe Philibert*


    Pour le truc qui suit, je re-raconte:
    ça fait des années que je veux étaler mon amour du dessin dans une BD toute jolie toute propre, et j'oubliais tout le temps de le faire ou je savais pas comment l'aborder, et au final cette semaine c'est sorti sous forme de gribouillis au critérium après une première constatation sur un dessin. Fin.

    (Désolée, c'est à taille réelle donc en pattes de mouchette /o/ )


    JE POURRAIS TELLEMENT PARLER DU DESSIN PENDANT DES HEURES OU ÉCRIRE DES PAGES ET DES PAGES EN VRAC de pourquoi j'aime terriblement ça pourquoi c'est merveilleux et magique et salvateur pourquoi je m'en lasserai JAMAIS pourquoi pourquoiiiirgl *hyperventilation 2*

    Voilà, tenez, des mouchoirs pour essuyer la bave qui vous a coulé au coin des lèvres pendant que vous dormiez à la lecture de ce ramassis de... de.


    Comme d'hab', écharpes, froid, boissons chaudes diverses, accolade amicale à vous et bon week-end! UvU


    En ce moment...

    je lis: Monster
    j’écoute: Revolution Void
    je regarde: Watamote
    je joue à: Agent Secret Clank
    Image ou lien random: Tony DiTerlizzi

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique